Exercice Dynamic Mariner 20

0
Préfecture maritime

Exercice Dynamic Mariner 20 : Arrivée des premiers bâtiments étrangers à Toulon

Dans le cadre de l’exercice Dynamic Mariner, les deux chasseurs de mines espagnol ESPS Segura et Duero ont accosté à Toulon mercredi dernier.

Du 25 septembre au 9 octobre 2020, 5 000 militaires de 7 nations de l’OTAN (France, Belgique, Espagne, États-Unis, Grèce, Italie, Pays-Bas), avec une trentaine de moyens de surface et près d’une quarantaine d’aéronefs participeront à l’exercice Dynamic Mariner, un exercice majeur de l’OTAN, en mer Méditerranée. Cet exercice s’inscrit dans le cycle de préparation de la NATO Response Force (NRF), force multinationale interarmées de l’OTAN, et a pour but de certifier la capacité de la France à exercer le commandement de sa composante maritime (maritime component command – MCC) en vue de sa prise d’alerte le 1er janvier 2021. Ce commandement avait été exercé pour la dernière fois par la France en 2018, après l’exercice de certification Brillant Mariner 2017 en Méditerranée.

Le scénario fictif de l’exercice Dynamic Mariner 20, développé en amont à partir d’une situation de crise, inclura des opérations aéromaritimes dans tous les domaines de lutte et des unités évoluant dans un environnement multi-menaces, allant des menaces asymétriques à des menaces de haut de spectre. Dynamic Mariner 20 va donc entraîner l’ensemble des participants à la gestion de crise, en mettant l’accent sur le caractère expéditionnaire d’un déploiement de la NRF. Cet exercice sera également mis à profit pour entraîner et certifier les équipages comme les moyens, en regroupant sous sa coupe les exercices biannuels de guerre des mines (Olives noires (exercice OTAN) et Cutaway (exercice bilatéral franco-américain).

Mesures appliquées dans le cadre de la crise sanitaire covid19 :
–  Application des mesures préventives habituelles (port du masque obligatoire, mise à disposition de gel hydro alcoolique…),
–  Déclaration préalable par les militaires étrangers de l’état de santé de leurs troupes,
–  Mise en place de mesures exceptionnelles : les participants à terre ainsi que les équipages des bâtiments accostés dans la base navale resteront sur des emprises militaires dans lesquelles des zones seront délimitées afin de permettre la sanctuarisation d’espaces.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.