Être ou ne pas être politisé?

0

Je viens de prendre connaissance par voie de presse des difficultés du CIL de la haute ville, et de la réponse de Monsieur le Maire de Toulon dans les colonnes du quotidien local.

Dans une démocratie, l’opposition existe. Elle existe non pas pour empêcher la démocratie de s’exprimer, non pas pour brimer ou discréditer les politiques qui sont menées.

Elle existe car elle est garante de la pluralité de la République, de la liberté d’opinion. Elle est la preuve même que la démocratie fonctionne.

Ainsi, les opposants à Monsieur le Maire n’ont pas à être maltraités ou discrédités. On peut entendre leur point de vue, écouter leurs revendications qui ne sont ni fantaisistes ni déplacées. On peut ne pas accéder à leurs demandes, c’est vrai, mais je crois que la démocratie se porte bien quand on peut dire non, en employant des arguments objectifs, et en conservant ce qu’il faut de dialogue.

Les adhérents des CIL sont des personnes responsables et engagées, des citoyens, pas des personnes qui ont mérité d’être traités par le mépris et la violence.

Pour finir, j’invite plutôt tous les citoyens à faire de la politique. « Être politisé » c’est à mes yeux un acte de courage et d’engagement. Plus ils seront nombreux, plus les élus les représenteront…

Cécile MUSCHOTTI
Députée du Var 2ème circonscription
Conseillère municipale de la Ville de Toulon

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.