L’azithromycine a un effet « prophylactique »

1
Claude Escarguel

Glaxo vient semble t-il d’illustrer ce que nous disons depuis 5 mois: l’azithromycine en tout début des premiers symptômes a un effet « préventif des complications » et si cette molécule est donnée avant toute infection par le virus à une population à risque, elle a un effet « prophylactique » (comme l’hydroxychloroquine d’ailleurs);

Au delà de la dernière publication du Pr Perronne https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0924857920303125  illustrant le rôle majeur de l’AZI, deux études sont  programmées par notre collectif:

-la thèse d’une interne en médecine pour confirmer l’étude observationnelle des médecins de ville ayant eu des résultats spectaculaires avec AZI en monothérapie dès les premiers symptômes: n’hésitez pas à collaborer avec elle comme nous avons collaboré jusqu’à ce jour.

-une recherche par un post-doc sur le mécanisme d’action de l’AZI

En fonction de ces dernières infos nous allons demander à Mr Salomon de retirer sa stupide indication de ne pas utiliser d’antibiotiques dans les cas d’une infection à Covid19, indication non seulement opposée au classique protocole recommandé dans les pneumopathies atypiques mais de plus contredite par toutes les informations remontant au ministère de la santé: ministère faisant d’ailleurs la sourde oreille (Mr Antoine Tesnières ne nous ayant toujours pas répondu malgré tous nos appels sur son portable personnel nous Ayant été donné par une députée LREM)

Pour info: texte recueilli concernant le « rapport Glaxo » qui collabore avec Sanofi pour le vaccin

« L’efficacité HCQ+AZM connue très tôt, l’angle d’attaque les effets secondaires

Évidemment, il apparait que Big Pharma a très tôt identifié la bithérapie hydroxychloroquine et azithromycine (HCQ + AZM) comme pouvant potentiellement atteindre l’efficacité de 50% demandée pour le vaccin.  Ce rapport, financé par Glaxo, est peut-être la publication la plus importante sur la Covid. Il montre que, dès mars, BigPharma et les Etats Unis ont pris au sérieux le protocole du Pr Raoult; sa finalité n’est pas un essai clinique, à savoir si ça guérit du Covid 19 et la question de Glaxo a dû être : que peut-on tirer des mesures et chiffres de l’étude Raoult ? peu importe que les patients soient ci ou ça.

En laboratoire expérimenté avec les moyens, Glaxo a fait du rétro-engineering sur les courbes non contestées de l’IHU du Pr Raoult. Les scientifiques de Glaxo retrouvent les coefficients d’efficacité-dosage indépendants pour HCQ et AZM séparément. Les résultats furent sans appel : l’AZM permet de réduire le dosage HCQ dans des proportions incroyables, reste à voir les effets secondaires HCQ + AZM. Tout est dit :

Le potentiel est là, c’est sûr ; un angle d’attaque : les effets secondaires HCQ + AZM.

Pour plus de précisions dans la section « supplément« , le constat est que l’AZM permet de diviser par 20 la dose d’HCQ pour une même efficacité. Il est possible, que le rôle de l’AZM au-delà de ses propriétés connues, n’ait pas été mesuré par les chercheurs de l’IHU et encore moins compris par les invesigateurs de Recovery, Discovery et l’OMS. Glaxo aurait donc identifié très vite qu’en agissant tôt sur la charge virale, c’est-à-dire en en prophylactique, on est sur le terrain du vaccin. »

Il est donc urgent, c’est ce que nous entreprenons avec nos faibles moyens eu égard à ceux de l’état (qui aurait du inclure ce volet dans la liste des travaux de recherche publié au mois de juin), de prouver le mécanisme d’action, ne serait ce que pour que le gouvernement sorte de son « DENI »: il n’y a pas de traitement, bien sur ce n’est pas un virucide, mais l’important est qu’il évite les hospitalisations et surtout les réa et les décès.

Cordialement et avec toute mes excuses pour cet acharnement à vouloir confirmer (ou infirmer) cette piste

Claude Escarguel
Porte parole du collectif « AZI – thro- (trop) d’hospitalisations »  

lire aussi : http://www.francesoir.fr/politique-monde/guerre-du-vaccin-etats-unis-russie-chine-ue-il-faut-eliminer-le-soldat

 

1 COMMENT

  1. Claude we need your « Coronavirus told to Children » agan, but this time to explain how Ivermectin works, especially as a prophylactic. Your « Coronavirus told to Children » is a magnificant, beautiful piece of literature! Thank you.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.