Quand le commerce de proximité redevient une pépite économique

0
Cecile Muschotti députée du Var

L’extension de Carrefour Ollioules inquiète les commerçants varois et s’inscrit dans une dynamique d’un autre âge. L’ouest de la métropole n’a pas besoin de nouvel espace de consommation.

Je me félicite de la déclaration du Premier ministre Jean Castex, qui a annoncé, le 15 juillet, un moratoire sur les centres commerciaux périphériques. Son discours de politique générale revient sur une problématique phare de structuration de notre environnement urbain. Il fait suite aux propositions de la convention citoyenne pour le climat.

Nous ne cessons d’évoquer ce monde d’après, nous appelons de nos vœux un changement, une évolution, un autre vivre ensemble. Mais ce monde d’après ne sera que le fruit de nos décisions.

L’idée d’ajourner toute construction d’une zone commerciale nouvelle en périphérie urbaine est audacieuse, au moment où la France s’apprête à subir les effets de la crise sanitaire. Je m’en félicite. C’est aussi par la valorisation de nos centres villes, des TPE et PME du territoire, que nous saurons accueillir les 700 000 jeunes qui vont se présenter sur le marché du travail dès septembre et pour lesquels nous devons trouver des solutions.

Les centre villes doivent être revalorisés, accompagné. Ils sont les véritables lieux de notre vivre ensemble.

Cessons de construire des lieux périphériques et artificiels qui abiment, affaiblissent et étouffent nos cœurs de ville. Nous avons, au contraire, besoin de les réinventer, d’en faire des zones dynamiques et porteuses de projets pour notre maillage social.

C’est dans ce sens que je vais réunir les associations de commerçants de ma circonscription, comme je l’avais fait pendant la campagne des élections municipales, et que dès la rentrée nous échangerons pour faire écho aux propositions de notre Premier Ministre.

Cécile MUSCHOTTI – Députée du Var

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.