Correns présente le groupe Cantastorie

0
Spread the love

L’originalité du groupe Cantastorie tient dans la diversité de son répertoire. Ce dernier puise ses sources tant dans l’univers populaire que dans celui du monde épique et poétique.

Accompagnés d’instruments anciens, traditionnels ou modernes, leurs chants résonnent de leurs voix aux timbres variés; chants de travail, chants de lutte, chants du peuple, chants d’amour, chants baroques et sacrés. Un voyage au cœur de l’histoire, des provinces et des conditions sociales de l’Italie à travers les siècles.

À l’occasion de la sortie de leur premier album, Mescolanza, le groupe Cantastorie se produira à l’Église de Correns, en partenariat avec Le Chantier – Centre de Création des Nouvelles Musiques Traditionnelles et Musiques du Monde, le vendredi 26 avril, à 18h.

L’album Mescolanza est le reflet de cette passion pour cette musique. Le titre Mescolanza (mélange, mixité, métissage) a été choisi pour rendre hommage au patrimoine des musiques traditionnelles d’Italie, qui représente parfaitement ce mélange : une mosaïque d’influences diverse, consolidée par le de s’ancrer, de s’unir, de se guérir, de partager, parfois de se battre.

Les musiques traditionnelles sont le reflet des comportements et des valeurs de communautés. Elles sont la projection d’une société, traduisant la vie et la mort, le profane et le sacré, le travail et la fête. L’ethnologue italien, Ernesto DE MARTINO, préconisait la tarentelle, cette musique populaire d’Italie méridionale, comme « une morsure musicale » qui « ne peut être évoquée qu’en jouant de la musique, puisque la tarentule se déplace en dansant la tarentelle, il faudra la lui faire danser. Le premier moment du rite consiste à engager un dialogue avec les musiciens qui sont les intermédiaires avec le sacré. » C’est ainsi que nos sociétés devraient considérer l’œuvre d’art sous un jour bien particulier : comme la part irréductible de l’homme, le siège d’une expérience purement subjective, la manifestation sensible d’un contenu spirituel.

Avec ce premier album, le groupe Cantastorie répond à cette ambition. Entre chansons mélancoliques et tarentelles endiablées, l’album Mescolanza évoque cette richesse culturelle en présentant, à travers ces chants traditionnels médiévaux jusqu’aux chants populaires d’aujourd’hui, un livre sonore de l’histoire méridionale européenne et méditerranéenne. Jean GIONO, décrivait alors ce caractère intangible méditerranéen: « La Méditerranée ne sépare pas, elle unit. Ce n’est pas par-dessus cette mer que les échanges se sont faits, c’est grâce à cette mer. Mettez à sa place un continent et rien de la Grèce n’aurait passé en Arabie, rien de l’Arabie n’aurait passé en Espagne, rien de l’Orient n’aurait passé en Provence, rien de Rome à Tunis. Mais sur cette eau, depuis des millénaires, les meurtres et l’amour s’échangent et un ordre spécifiquement méditerranéen s’établit. » Et cet album exalte, par un mélange de joie frénétique, quasi incantatoire, avec une nostalgie poignante, cette culture méridionale qui a été, depuis toujours, labourée par les destins méditerranéens ; de la Grande Grèce aux conquêtes impériales, des exploitations des masses paysannes aux injustices sociales, des invasions orientales aux diasporas économiques ; cette musique est révélatrice de cette terre et de ses hommes. Elle nous ramène à l’essentiel : la passion, le partage et la convivialité.

Et c’est au cœur de la Provence, au Chantier de Correns; dans ce lieu unique car il offre cet espace de liberté et de création qui accueille régulièrement des musiciens et compositeurs en « résidence », pour créer ou enregistrer des créations axées sur les musiques traditionnelles et du monde ; que le groupe Cantastorie souhaite présenter leur premier album. Cet album est pour chacun des membres de groupe, l’aboutissement de la volonté de transmettre ces chants avec une sensibilité singulière et précieuse.

François VOLPI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.