Élections européennes, que la fête commence

0

Dans le Var, on appelle ça Broméger Du provençal broumet = appât qu’on jette à la mer pour attirer les poissons. Broméger c’est donc appâter, pour provoquer, pour énerver, quelqu’un qui « cherche » en quelque sorte, soit pour plaisanter soit pour se disputer.

Dans le cas des élections européennes, il se pourrait que ce soit pour se disputer … un siège, mais les places éligibles sont rares. Il faut donc jouer des coudes, provoquer les « concurrents adversaires » mais néanmoins amis, pour mieux estimer ses chances, en un mot : broméger.

Dans les semaines à venir nous sauront qui s’est ainsi amusé du journaliste-rédacteur pour broméger à son profit?
LdG

Droit de réponse de Valérie Gomez-Bassac :
Suite à la publication de l’article « On va en parler en 2019 » par la rédaction de l’édition Centre Var du quotidien régional Var-Matin, en date du mardi 1er janvier 2019, relatif aux élections européennes, Madame Valérie GOMEZ BASSAC, Députée de la 6ème circonscription du Var, souhaite réagir :

« Je souhaite répondre à l’allégation de Var Matin du mardi 1er janvier 2019 selon laquelle je pourrais être amenée à devenir candidate aux élections européennes. Mon attachement pour l’Europe n’est un secret pour personne et je suis surprise qu’il ait suffi de cela pour faire de moi une candidate. Membre de la commission nationale d’investiture de La République En Marche, j’ai pris l’engagement de ne pas me porter candidate pour ne pas être juge et partie. De plus, j’ai pris un engagement à l’égard des citoyens qui ont voté pour moi aux élections législatives, je continuerai donc mon mandat avec dévouement au service des varois de la 6ème circonscription du Var. C’est donc dans le Var que je resterai où je mènerai néanmoins une campagne active pour les élections européennes. »

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.