La Musicothérapie retrouvée.

0

Sollies-Toucas : Rencontre avec Juliette et Yves
Cette jeune artiste de 29 ans, Juliette Piazza pratique l’art-thérapie vocale et la méditation à partir du son, héritée du yoga des sons. Après de nombreux voyages elle a découvert le pouvoir de sa  propre voix. Elle propose une rencontre musicale le 30 décembre au 168 chemin du Pied de Legue, 83210 Sollies-Toucas à 15h en compagnie du musicien saxophoniste Yves Simone. Au programme des musiques douces et stimulantes pour l’esprit et la réconciliation avec soi-même. A ne pas manquer.

Le son comme source de méditation.
Juliette Piazza a découvert les extraordinaires possibilités apaisantes et curatives du son et des modulations de la voix. Juliette est Chanteuse de l’Âme et Musicothérapeute. Après plusieurs années à voyager aux États-Unis et en Angleterre pour son métier d’ingénieur biomédical, c’est à l’Intérieur de Soi qu’elle finit par élire domicile. Depuis, elle exprime son essence et sa lumière par le biais de sa voix, pour le plaisir du grand public et des institutions (Hôpitaux, I.M.E, maisons de retraite…). Elle dit : « La musique rassemble nos cœurs, elle nous traverse et nous touche au plus profond de nous. La musique émet des vibrations, qui envoyées avec une bonne intention, nous traversent en nous faisant du bien. Ces vibrations guérissent nos maux. Et cela, sans même avoir à utiliser le pouvoir des mots, car la musique est universelle. Vous sous-estimez sûrement tous le pouvoir de votre voix. Vous pensez mal chanter, alors que vous vous interdisez, en restant muet, l’expression de votre être entier. Grâce au chant de simples voyelles, vous pouvez lâcher vos émotions, vous libérez de tensions physiques, apaiser votre mental et vous remplir de joie. Vous avez tous ce pouvoir en vous. Explorez-le. Apprenez à savourer, le bien que vous pouvez vous faire. En toute simplicité. »

La Musicothérapie retrouvée
Chaque son est composé d’ondes sonores produites par la vibration mécanique d’un support fluide ou solide, et qui ont une fréquence que nous pouvons percevoir, au niveau du tympan humain, entre 20Hz et 20 000 Hz. En-dessous de ce seuil, ce sont des infrasons, au-dessus des ultrasons. Ne pas confondre la fréquence (vibration) et l’amplitude (volume) du son. Après le tympan, ces vibrations se propagent dans tout notre corps, et tous nos organes. Actuellement, la musicothérapie est définie comme étant « une pratique de soin, d’aide, de soutien ou de rééducation qui consiste à prendre en charge des personnes présentant des difficultés de communication et/ou de relation. »

Il existe différentes techniques de musicothérapie, adaptées aux populations concernées : troubles psychoaffectifs, difficultés sociales ou comportementales, troubles sensoriels, physiques ou neurologiques. La musicothérapie s’appuie sur les liens étroits entre les éléments constitutifs de la musique, et l’histoire du sujet. Elle utilise la médiation sonore et/ou musicale afin d’ouvrir ou restaurer la communication et l’expression au sein de la relation dans le registre verbal et/ou non verbal ».

L’effet thérapeutique sur nos organes, sur nos cellules ?
Car selon  Leonard G. Horowitz et Joseph S. Puleo*, il y a une corrélation fondamentale entre les fréquences des notes de base du solfège et leurs effets sur nos corps. L’étude démontre que le solfège repose donc sur 6 fréquences fondamentales car elles présentent toutes des effets positifs sur le corps humain et notamment sur les chakras:

  1. Ut ou Do= 396Hz. chakra racine. Contre la peur et la culpabilité
  2. Ré = 417Hz chakra sacré. Adaptabilité
  3. Mi = 528Hz chakra solaire. Fréquence miracle car elle est capable de réparer l’ADN humain
  4. Fa = 639Hz chakra du cœur. Amour, émotions
  5. Sol = 741Hz chakra de la gorge. Sociabilité, communication
  6. La = 852Hz chakra du 3ème œil. Intuition et action du subconscient
  7. 7 .Si correspond au chakra coronal. Spiritualité.

Horowitz et Puleo vont plus loin en créant un algorithme de fréquences, sous la forme d’une étoile de David à 6 branches, en rajoutant les 3 notes du solfège prolongé : si bas (285 hz), si haut (963 hz), do (174hz) On remarquera que chaque fréquence est un anagramme chiffré des autres fréquences : 285, 528, 852/ 396, 639, 963/ 174, 417, 741. Ce qui rajoute une dimension mathématique logique ainsi que sacrée à cet algorithme.

En définitive, on pourrait résumer la musicothérapie à ce postulat que la musique est un langage : tout ce qui est entendu ou joué a une signification. La musique devient alors un message reçu ou émis par quelqu’un ne pouvant pas passer (directement) par la parole. En effet, il est quelquefois plus facile pour certaines personnes de passer par la musique que par des mots directement car ceux-là sont chargés de sens et de connotations (voire de tabous) qui peuvent bloquer la parole. Pour d’autres personnes, une chanson sera le meilleur moyen de décrire ou de résumer ce qui se passe en elles. Pour d’autres encore qui n’ont pas accès à la parole, la musique sera alors un autre moyen de communication pour se faire comprendre. Il s’agit ensuite de décrypter le message ou de le codifier, de lui donner du sens.

Une rencontre musicale
Pour cette rencontre intitulée « Cœur à Cœur » Juliette sera accompagnée par l’excellent saxophoniste Yves Simone. Plusieurs voyages en Afrique, aux Amériques, en Angleterre et en Europe, ont contribué à l’ouverture d’esprit et à l’universalisme de cet artiste fin et cultivé. Docteur en Géosciences de l’Environnement (Université d’Aix-Marseille), c’est en ce sens, dans  le lien au cosmos, qu’il a une foi profonde en la musique, en son potentiel d’harmonie, harmonie du corps, de l’âme et de l’esprit, qui ne font plus qu’un lorsque le son thérapeutique se fait entendre ; pouvoir de guérison au plus profond de l’être. Ainsi cette rencontre du 30 décembre 15h  devrait attirer les nombreux mélomanes conscients que la musique apporte bien plus qu’un simple divertissement de spécialistes.

*Sources : Leonard G. Horowitz et Joseph S. Puleo Musicothérapie (en Anglais)

Concert Cœur à Cœur dimanche 30 décembre 15 h  Infos et réservations 06 48 76 75 04 ou piazza.juliette@gmail.com.

Le nombre de places est limité! Entrée à 5€

Jean François Principiano

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.