Il faut arrêter de faire n’importe quoi avec les Services d’Urgences

0
Dr Vincent carret

On aurait pu croire que la crise des urgences était terminée, il n’en est rien ! Pour s’en convaincre il suffit de lire la lettre ouverte du Docteur Vincent CARRET de l’Association des Médecins Urgentistes de France.

Monsieur le Dr Vincent CARRET
Ancien Chef de Services des Urgences Praticien Hospitalier
Membre du Directoire
Responsable AMUF VAR

Lettre Ouverte

« Il faut arrêter de faire n’importe quoi avec les Services d’Urgences et les équipes d’Urgences des Centres 15 et SAMU »

À la veille du « Big-bang » annoncé pour notre système de santé par notre Ministre , Madame Agnès BUZYN, et faisant suite à la situation préoccupante de cet été 2018 sur le front des Urgences, il apparaît responsable de lancer un nouveau cri d’alarme auprès de nos autorités .

« Il faut arrêter de faire n’importe quoi avec nos Services d’Urgences et nos équipes d’Urgences des Centre 15 et SAMU » est le cri d’Alarme général en cette sortie d’été 2018.

Recentrer les Services d’Urgences sur leur mission et leur priorité est la volonté et le message affiché par le Ministère en ces temps de remise en cause profonde de notre système de santé.

« La qualité et la pertinence des soins » au programme des cinq chantiers prioritaires lancés par le gouvernement dans ce domaine viennent renforcer cette obligation de réorganisation générale , surtout dans ce secteur des plus sensibles que sont les Urgences .

Les conditions de travail de cet été 2018, période annoncée comme « été de tous les dangers » et sans politique d‘anticipation sur le département touristique le plus important de France , n’ont fait qu’aggraver une situation de crise et de rupture validées au plus haut niveau du pays et inscrites dans le rapport du Sénat de Septembre 2017.

Jamais nos équipes n’ont connu à ce point ce sentiment de limites de fonctionnement, de débordement et de non maîtrise de situations sur des flux déraisonnables et des effectifs en totale inadéquation avec les demandes .

Le sentiment et le vécu d’insécurité et de craintes permanentes étaient plus qu’un sentiment , une réalité.

Trop de vraies Urgences , aujourd’hui, passent à côté de la cible et de nos organisations de manière efficiente. Le système est réellement parvenu « au bout du bout » et ne permet plus de réponde sereinement aux demandes . Il est vrai , aussi, que le Principe de Précaution Général ( PPG ) appliqué par tous et pour tout , pour tous se protéger , accentue cette dérive au quotidien et préfigure une certaine inquiétude quand à une capacité de retour vers des pratiques plus responsables et raisonnables, phénomène de société oblige .

Puisse l’avenir en cette période de grandes attentes et de profonds bouleversements de notre système de santé répondre à ces attentes cruciales pour nos populations et nos malades .

Merci de prendre connaissance de cet appel à plus de courage et de cohérence dans la réorganisation de nos missions .

Veuillez agréer, Monsieur, Madame, l’expression de nos salutations les plus respectueuses .

Dr Vincent CARRET
Association des Médecins Urgentistes de France

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.