Pour une mobilité du quotidien

0
Cecile Muschotti députée du Var

Pour une mobilité du quotidien plus propre et plus solidaire, Cécile Muschotti, Députée du Var, et l’État s’engagent auprès des collectivités avec la loi d’orientation

Nicolas Hulot, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire et Éiisabeth Borne, ministre chargée des Transports, ont détaillé fin juillet les engagements de l’État en faveur de la mobilité propre et de la qualité de l’air.

Le secteur des transports est en retard dans sa transition écologique ! En effet, les seuils de pollution atmosphérique sont dépassés pour une grande partie de notre population et il s’agit du seul secteur dont les émissions croissent.

À ce titre, le Gouvernement proposera des mesures équilibrées permettant :
–  de nous remettre rapidement dans les clous des seuils sanitaires (particules fines / dioxyde d’azote) ;
–  de nous placer sur les bonnes trajectoires d’évolution des flottes de véhicules pour atteindre les objectifs du Plan Climat.

Concernant la qualité de l’air, Nicolas Hulot et Élisabeth Borne souhaitent proposer un pacte politique anti-pollution de l’air avec les grandes métropoles les plus concernées par ces enjeux de qualité de l’air, allant au-delà des feuilles de routes déjà réalisées. La métropole Toulon Provence Méditerranée en fera partie annonce Cécile Muschotti, Députée du Var.

Ce pacte sera structuré autour de la mise en place de ZFE (Zone à faibles émissions) et de mesures d’accompagnement.

Concernant le déploiement des zones à circulation restreinte, qu’il est proposé de renommer zones à faibles émissions (ZFE), il s’avère être un outil essentiel pour la qualité de l’air.

Il parait donc inévitable que les agglomérations subissant des dépassements de seuils mettent en place une ZFE d’ici fin 2020. Il n’y aurait aucune exigence sur le contenu de la ZFE (horaires, taille, véhicules…). Il s’agit donc avant tout d’une démarche souple de concertation positive, qui amènera progressivement à la mise en place de ZFE ambitieuses et à faire évoluer les usages.

Pour accompagner les collectivités, la loi d’orientation des mobilités donnera les moyens à tous de participer à cette transformation.

Parmi ces mesures, on note en particulier :
-le lancement d’un 4ème appel à projets pour financer les transports en commun en site propre ;
-la présentation à la rentrée d’un plan vélo ambitieux
-une série de mesures permettant de développer le covoiturage
-le développement du co-transportage de colis
-le soutien à l’accélération du déploiement de bornes de recharge électriques.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.