Saint-Raphaël : Frédéric Masquelier ouvre sa majorité

1

Conseil municipal : Frédéric Masquelier ouvre sa majorité
Le conseil municipal du 22 mai a vu le ralliement de Guillaume Decard, Patricia Hauteur et Nicolas Melnikowicz à la majorité municipale. Une ouverture souhaitée par le Maire Frédéric Masquelier dans l’intérêt de Saint-Raphaël et des Raphaëlois.

C’est une nouvelle ère qui commence. Neuf mois après son installation comme premier magistrat de la Ville, Frédéric Masquelier poursuit l’ouverture politique appelée de ses vœux. Avec pour principal préoccupation l’intérêt supérieur de Saint-Raphaël et des Raphaëlois. Ainsi, il ouvre sa majorité à trois nouveaux élus : Guillaume Decard, Patricia Hauteur et Nicolas Melnikowicz.

Le FN : une erreur
Pour Nicolas Melnikowicz, désormais en charge des affaires juridiques auprès du 1er adjoint, c’est un ralliement logique. Les points communs entre la politique menée par le premier magistrat et les valeurs morales et sociales qu’il défend ne manquent pas. « Je ne renie pas mon passé mais je reconnais qu’il s’agissait d’une erreur. Le FN, on le voit bien dans toutes les villes qu’il contrôle, ne défend pas les plus humbles. Il mène une chasse aux pauvres qui, pour moi, est intolérable. L’inverse de la politique que vous menez monsieur le maire, d’où mon logique ralliement à votre majorité ».

Table rase du passé
« J’en prend acte et j’en suis très heureux. Nous n’avons pas toujours été d’accord ses derniers temps mais tout cela est oublié. C’est une ère nouvelle qui s’ouvre et je souhaite que toutes les personnes de bonne volonté nous rejoignent pour faire avancer notre Ville. Faisons ensemble table rase du passé et construisons dès aujourd’hui l’avenir de Saint-Raphaël. La seule chose qui compte » lui a répondu Frédéric Masquelier.

Idem pour Guillaume Decard à qui le maire a confié la mission de la transformation du Colisée. « J’ai toujours été et je resterai toujours un membre de cette majorité avec laquelle j’ai été élu. C’est ma famille politique et je ne l’ai jamais trahi. Je suis fier d’appartenir à cette équipe qui apporte toujours plus d’animations et de culture à Saint-Raphaël, qui fait vivre la ville comme jamais et qui n’hésite pas à innover pour garantir toujours plus de sécurité et le meilleur cadre de vie ».

Une politique autrement
« Et vous madame Hauteur, souhaitez-vous faire une déclaration ? ». Réponse de la conseillère en charge de l’action sociale et vice-présidente du CCAS depuis le mois dernier : « Oui monsieur le maire. Lors des précédentes élections, je me suis présenté avec l’étiquette du PS. Depuis j’ai pris mes distances avec ce parti pour rejoindre celui d’En Marche. J’y ai rencontré des personnes qui font de la politique autrement. Qui croient encore que la politique peut améliorer la vie de nos concitoyens. Des valeurs que j’ai retrouvées chez vous monsieur le maire ».

Deux nouveaux adjoints
Au cours de ce conseil municipal, les élus ont eu à entériner l’élection de deux nouveaux adjoints à deux postes vacants. Ainsi, Pierre Boule a été élu 10e adjoint au maire délégué à la culture et Aurore Laroche, 11e adjointe au maire déléguée à la communication. A noter qu’Aurore Laroche avait déjà en charge la communication en tant que conseillère municipale. Comme cité plus haut, les conseillers municipaux Nicolas Melnikowicz, Guillaume Decard et Patricia Hauteur ont respectivement en charge les affaires juridiques, la transformation du Colisée, et l’action sociale. Corinne Violot, déjà adjointe au quartier de Valescure, sera chargée de mission auprès du 1er adjoint.

 

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.