Congrès du Parti Socialiste : ça bouge encore au PS rencontre avec Sébastien Bedini

0

TV83.info : Vous êtes très présent sur les réseaux sociaux et en ce moment nous avons remarqué que vous défendiez la candidature de Stéphane Le Foll, vous pouvez nous en dire plus ?

Sébastien BEDINI : Merci de me donner l’occasion de parler du congrès du Parti Socialiste. Je m’exprime très souvent sur les réseaux sociaux faute de pouvoir avoir l’oreille attentive de la presse locale traditionnelle.

TV83.info : Il existe encore, le Parti Socialiste ?

SB : Vous commencez fort ! Oui, même si nous avons subi de lourdes défaites électorales depuis le mois d’avril dernier. Plus que jamais il existe, les Français ont besoin du Parti Socialiste.

 

TV83.info: Dans ce congrès vous avez choisi Stéphane Le Foll ? Vous êtes nostalgique du président Hollande que vous avez soutenu jusqu’à la fin de son quinquennat ?

SB : Je ne renie pas ma fidélité à François Hollande, j’ai un regard lucide sur le quinquennat passé, les réussites comme les erreurs. Aujourd’hui, nous sommes tournés vers l’avenir. Stéphane Le Foll est un homme libre, le renvoyer continuellement à François Hollande n’a aucun fondement. Moi j’apprécie sa fidélité, sa cohérence et la clarté de son engagement dans la période difficile que nous traversons. Il est resté un vrai militant même quand il était ministre.

TV83.info : Le Parti Socialiste est inaudible en ce moment, vous n’intéressez plus grand monde, comment l’expliquez vous ?

SB : Vous êtes dur. Je ne crois pas. C’est vrai que depuis nos défaites électorales il y a 10 mois nous avons installé une direction collégiale après le départ de Jean Christophe Cambadélis. Ce n’est pas ce qui nous a rendu le plus audible, je vous le concède. Vous me dites qu’on n’intéresserait plus grand monde, c’est faux. Dimanche dernier dans la 8ème circonscription de Haute Garonne lors d’une législative partielle, le candidat socialiste est arrivé en tête loin devant la République en Marche. Il y a encore de l’espoir mais la tâche est immense.

Dans ce congrès, j’ai choisi de m’investir auprès de Stéphane Le Foll car il nous faut un patron qui ait une voix forte pour porter la parole du Parti Socialiste et faire entendre la voix des socialistes face à Emmanuel Macron, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon ou encore Laurent Wauquiez.

TV83.info : Qu’avez-vous pensé du débat de mercredi dernier sur LCI et RTL ?

SB : Que c’était un débat de qualité, qui a intéressé les Français je le crois avec une audience de plus de 200 000 téléspectateurs soit trois fois l’audience habituelle de la chaîne.

Politiquement, ça m’a confirmé le peu de désaccord qu’il y avait entre Stéphane Le Foll et Olivier Faure (président du groupe Nouvelle Gauche à l’Assemblée Nationale). Sur le discours et la méthode, indéniablement je préfère Le Foll.

Pour moi, le vrai clivage qui est ressorti de ce débat ce sont deux lignes entre Stéphane Le Foll et Emmanuel Maurel (député européen et classé à la gauche du PS). Ces deux camarades ont deux visions différentes du parti, et des lignes politiques divergentes ça s’est clairement vu ce soir-là.

TV83.info : Stéphane Le Foll est-il vraiment dans l’opposition ?

SB : Résolument, c’est pourquoi je le soutiens mais nous devons également entendre le message des Français lors de nos défaites et ne pas s’opposer pour s’opposer.

TV83.info : Pourtant, il n’avait pas de candidat La République en marche face à lui lors des législatives ?

SB : C’est un drôle de procès que vous lui faites. Il a gagné cette circonscription en 2012 face à un certain François Fillon et en 2017 il a été réélu sans cacher le logo du Parti Socialiste. Il vit dans cette circonscription depuis 58 ans il a un ancrage local. De plus Stéphane Le Foll n’était pas le DRH de la République en Marche que je sache.

TV83.info : Dans le Var, qui représente Olivier Faure ?

SB : C’est une bonne question. Je vous parlais de clarté et de cohérence, aujourd’hui son représentant n’est ni plus ni moins que l’ancien directeur de campagne de Benoit Hamon dans le Var, soutenu par le premier secrétaire fédéral sortant. Il y a parfois des rassemblements surprenants, c’est à l’image du rassemblement éclectique fait autour d’Olivier Faure.

TV83.info : Qui soutien Stéphane Le Foll dans le Var ?

SB : Tout d’abord, Mireille Peirano et Stéphane Le Foll c’est une amitié de longue date. Il en a fait sa mandataire départementale pour ce congrès. Il a toujours été disponible quand elle a été vice-présidente à la Région Provence Alpes Côte d’Azur déléguée à l’agriculture. Il y a là encore de la fidélité ça compte en politique. Mais aussi de nombreux militants dont Charles Laugier, ancien conseiller régional PACA ou encore la conseillère municipale toulonnaise Viviane Driquez…

TV83.info : Et vous, vous êtes candidat à quoi ?

SB : Je suis candidat au travail collectif, c’est déjà beaucoup.

TV83.info : Vous pourriez être candidat au poste de premier secrétaire dans le Var ? Certains se posent la question.

SB : Aujourd’hui je n’ai pas cette prétention là mais plus modestement j’aimerai incarner le visage du Parti Socialiste dans la capitale varoise face à Hubert Falco. Je serai peut-être candidat au poste de secrétaire de section mais au PS vous savez rien n’est jamais gagné d’avance. L’expérience du maire socialiste de La Seyne-sur-Mer m’inspire et sa méthode de rassemblement me fait réfléchir pour l’avenir.

Je travaille énormément sur les problématiques locales du quotidien dans mes fonctions associatives et également auprès de Viviane Driquez sur les grands dossiers toulonnais et plus largement métropolitain. Je pense qu’on peut faire un bon duo et redonner localement de la voix au Parti Socialiste.

 

LEAVE A REPLY

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.