Salauds de pauvre !

0

À Juan les pins, il ne faut surtout pas gâcher le séjour des milliardaires du quai.

À 62 ans, mr R.N. , sans ressources, n’avait qu’un très modeste camping car comme toit. Il stationnait depuis plusieurs mois en un lieu ou il ne gênait personne et surtout pas la circulation et personne ne semblait s’être offusqué.

Alors pourquoi faire intervenir la fourrière et en faire un SDF à la rue ? Parce que comme motif ON trouva que ce véhicule n’était pas assuré !

Dans la même semaine le secours catholique sortait son rapport annuel sur la pauvreté … édifiant et désespérant, mais quel coup de pied au c… pour nos gouvernants du haut et du bas.

Mais j’ai bien peur qu’ils aient renforcé leurs fonds de pantalons en prévision et qu’ils se soient fait vaccinés contre la grippe de la misère !

Jean-Paul Jambon

LEAVE A REPLY