Retour de mission du patrouilleur de haute mer Commandant Bouan

0
Le 11 septembre 2015, le PHM Commandant Bouan a, sous la coordination du centre de secours maritime (MRCC) de Malte, procŽdŽ au sauvetage de 140 migrants ˆ environ 140 kilomtres au sud-est des c™tes italiennes. La Marine Nationale contribue ˆ la lutte de lÕUnion EuropŽenne contre les flux migratoires clandestins en MŽditerranŽe : le patrouilleur de haute mer (PHM) COMMANDANT BOUAN est engagŽ depuis le 31 aožt 2015 dans l'opŽration TRITON coordonnŽe par l'agence FRONTEX. Le 6 septembre dernier, il a ainsi sauvŽ 327 naufragŽs ˆ environ 740 kilomtres des c™tes italiennes. Il patrouille dans un secteur sՎtendant du sud de Malte au sud de lÕItalie. Sa mission est de dŽtecter et d'identifier les navires ou embarcations suspectŽes de transporter des migrants et, le cas ŽchŽant, de porter assistance aux naufragŽs.

Le jeudi 24 septembre, le patrouilleur de haute mer (PHM) Commandant Bouan retrouvera son port base de Toulon, après avoir intégré, du 2 au 22 septembre, le dispositif naval et aérien de l’opération Triton (*) coordonnée par l’agence européenne Frontex (**).

Au cours de ce déploiement, le PHM Commandant Bouan a procédé à deux opérations de sauvetage de naufragés en Méditerranée centrale. Le 5 septembre, il a porté secours à 327 personnes à 400 nautiques (740 km) au sud-est de l’Italie. Le 11 septembre, une nouvelle opération a permis de sauver 140 personnes en détresse à bord d’un vieux navire de pêche, à 90 nautiques (166 km) au sud-est des côtes italiennes. Toutes ces personnes ont ensuite été remises aux autorités italiennes après une prise en charge humanitaire et médicale de première urgence à bord du Commandant Bouan.

Le 2 septembre dernier, le PHM Commandant Bouan avait intégré l’opération Triton de l’agence européenne Frontex afin d’être en mesure de répondre aux sollicitations des MRCC (maritime rescue coordination center) de la zone en cas de détresse signalée par des naufragés. Pour cette mission qui intervient dans un contexte de hausse significative des flux migratoires maritimes, et pour parer à toutes éventualités, le bâtiment avait renforcé son équipe médicale et embarqué du matériel de 1er secours, médical et sanitaire, ainsi que des vivres et de l’eau en quantité.

Pour rappel, du 27 avril au 21 mai, le PHM Commandant Birot a été mis à disposition de Frontex et également engagé dans l’opération Triton (sauvetage de plus de 500 naufragés). Les remorqueurs de haute mer Malabar et Tenace avait été respectivement engagés en septembre 2014 et juillet 2015 dans l’opération Indalo entre l’Espagne et le Maroc. Face aux situations de détresse en mer, la Marine nationale, avec ses équipages formés et entraînés, apporte des réponses opérationnelles, efficaces et concrètes.

(*) Triton est le nom de l’opération dédiée à la surveillance et au sauvetage en mer entre le sud de l’Italie et le sud de Malte.

(**) Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures des Etats membres de l’Union européenne.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.