Le « Commandant Bouan » sauve 140 naufragés en détresse

0
Le 11 septembre 2015, le PHM Commandant Bouan a, sous la coordination du centre de secours maritime (MRCC) de Malte, procédé au sauvetage de 140 migrants à environ 140 kilomètres au sud-est des côtes italiennes. La Marine Nationale contribue à la lutte de l’Union Européenne contre les flux migratoires clandestins en Méditerranée : le patrouilleur de haute mer (PHM) COMMANDANT BOUAN est engagé depuis le 31 août 2015 dans l'opération TRITON coordonnée par l'agence FRONTEX. Le 6 septembre dernier, il a ainsi sauvé 327 naufragés à environ 740 kilomètres des côtes italiennes. Il patrouille dans un secteur s’étendant du sud de Malte au sud de l’Italie. Sa mission est de détecter et d'identifier les navires ou embarcations suspectées de transporter des migrants et, le cas échéant, de porter assistance aux naufragés.

Le patrouilleur de haute mer « Commandant Bouan » de la Marine nationale sauve 140 naufragés en détresse

Le patrouilleur de haute mer (PHM) Commandant Bouan de la Marine nationale est intervenu ce matin en mer Ionienne, sur demande de l’agence FRONTEX (*) à Rome, pour procéder au sauvetage de 140 naufragés en situation de détresse à bord d’un vieux navire de pêche à court de carburant.

A 06h05, dans de bonnes conditions de mer, l’équipage du bâtiment de la Marine nationale a débuté ses premières actions de sauvetage dans une zone située à 90 nautiques (166 km) au sud-est des côtes italiennes. Réalisées sous la coordination du centre de secours maritimes de Malte (MRCC), elles ont permis la mise en sécurité provisoire de tous les naufragés à bord du bâtiment de la Marine nationale. Le PHM Commandant Bouan a recueilli à son bord 114 hommes, 21 femmes, 4 enfants et 1 nourrisson de différentes nationalités (notamment érythréenne, soudanaise). Les naufragés ont été pris en charge par l’équipe médicale embarquée qui a constaté un état de fatigue élevé, lié en particulier aux conditions difficiles de transit à bord de ce navire de pêche.

Le patrouilleur de la Marine fait actuellement route vers le port de Pozzallo (Italie/Sicile) pour y débarquer les naufragés.

Pour rappel : Le PHM Commandant Bouan est engagé depuis le 2 septembre dans le dispositif naval et aérien de l’opération Triton (*). Il a déjà secouru 327 personnes le 5 septembre dernier à environ 740 kilomètres des côtes italiennes. Récemment, le PHM Commandant Birot, également engagé dans l’opération Triton, avait procédé au sauvetage de plus de 500 naufragés entre le 27 avril et le 21 mai.

Face à un flux migratoire intense et à une situation humanitaire dégradée en Méditerranée centrale et dans le canal de Sicile, la France a répondu à l’appel du conseil européen du 23 avril 2015, visant à renforcer la présence de l’UE en mer. Face aux situations de détresse en mer, la Marine nationale, avec ses équipages formés et entraînés, apporte des réponses opérationnelles, efficaces et concrètes.

(*) Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures des Etats membres de l’Union européenne.

(*) Triton est le nom de l’opération dédiée à la surveillance et au sauvetage en mer entre le sud de l’Italie et le sud de Malte.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.